Si d’aventure, au cours de votre traversée du désert, vous étiez gentiment convié à partager le campement de Touaregs, réputés pour leur légendaire hospitalité, surtout ne vous fendez pas d’un « salut la bleusaille !» ou encore «Il est où le grand Schtroumpf ? J’aurais deux mots à lui dire » …

Non non, faut pas…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 − 10 =